Windows 10 récolte des informations personnelles d’utilisation

La Dutch Data Protection Authority, équivalente de la Cnil aux Pays-Bas, a conclu après enquête visant Windows 10 Home et Pro, que Microsoft avait enfreint la loi sur la protection des données personnelles. La société a indiqué souhaiter se mettre en conformité pour éviter une sanction.

 

Les faits

La polémique sur la collecte des données d’utilisateurs de systèmes Windows 10 rebondit. Alors que Microsoft avait pris les devants en avril dernier pour répondre aux critiques sur la façon dont Windows 10 récoltait des informations personnelles d’utilisation par le biais des paramètres de télémétrie, la société est confrontée au verdict de la Cnil néerlandaise. Et celui-ci n’est clairement pas en sa faveur : la DPA (Dutch Data Protection Authority) vient ainsi de conclure que la firme de Redmond avait enfreint la loi sur la protection des données personnelles après enquête portant sur les systèmes d’exploitation Windows 10 Home et Pro.

Lire aussi :   Itel S12 / S32 les caractéristiques / fiche technique

« Microsoft collecte de façon continue des données de performance technique et utilisateurs, sur la façon dont les applications sont utilisées, aussi bien que le comportement de surf web depuis les terminaux Windows 10 Home et Pro », indique la DPA. « En raison de l’approche choisie par Microsoft, les utilisateurs perdent le contrôle de leurs données. Ils ne sont pas informés de quelles données sont utilisées et dans quel but. » Suite à cette annonce, Microsoft a indiqué vouloir mettre un terme à toutes les violations. La DPA compte bien s’assurer que cette décision soit suivie d’acte, dans le cas contraire une sanction est envisagée sans en connaitre pour autant la nature.

Lire aussi :   Pirater un compte Facebook : Les 12 méthodes (2e partie)

La Fall Creators Update plus à cheval sur la protection de la vie privée.

 

La nouvelle mise à jour en attente

La toute prochaine version du système d’exploitation Windows 10 de Microsoft, Fall Creators Update dont le lancement est attendu dans les tous prochains jours, doit permettre à la société de palier les multiples soucis relatifs à la protection de la vie privée qui avaient entaché depuis le lancement son dernier OS. Gageons que les consommateurs autant que les autorités de protection des données personnelles veilleront à ce que cette fois la firme de Redmond reste dans les clous.

 

Article rédigé par

Dominique Filippone

Lire aussi :   La mise à jour automatique de WordPress ne fonctionne plus dans sa Version 4.9.3

Laisser un commentaire