10 astuces pour bien référencer son site web

Vous disposez maintenant d’un site web? Et vous vous demandez comment bien référencer son site? Avoir un beau site web avec des articles de qualité ne sert à rien sil n’est pas visible. Afin de faire connaître votre site web et vous permettre de bien le référencer, je vous montrerai dans cet article de référencement des astuces pour bien référencer son site Web.

 

Il existe selon moi 4 principaux paramètres clés dans la qualité du référencement :

  • Le premier est paramètre est « l’indexabilité »; c’est à dire la compatibilité entre votre site internet et les moteurs robots des moteurs de recherche. En effet les robots des moteurs de recherche doivent parcourir et indexer votre site; Cette notion fait référence à la qualité technique du site Web. Plus un site Web sera bien codé, plus il sera « indexable »
  • Le second est la « pertinence de la page » pour les mots recherchés; c’est à dire sa correspondance avec les recherches des internautes.
  • Le troisième facteur est la « notoriété », qui est une une mesure(une façon de noter) sans rapport en fonction des mots recherchés. C’est ce que Google appelle le Page Rank, ou « PR ».
  • Et le dernier est « les médias sociaux », les conversations sur vos contenus rentrent désormais en compte dans l’algorithme de Google.

 

Comment bien référencer son site web?

 

Les 10 points ci-dessous n’ont pas pour vocation de garantir à votre site la première place sur les moteurs de recherche. Mais en respectant un minimum de règles, il est aisé d’optimiser le SEO (référencement naturel) de son site.

De plus, en respectant certaines normes, vous améliorerez grandement l’accessibilité de vos pages Web pour les personnes handicapées.

1. Qualité de conception :

Le code HTML du site doit respecter, dans la mesure du possible, les normes établies par le W3C.

Une bonne conception est la garantie que le contenu des pages du site sera analysé avec pertinence par les robots (crawler) des moteurs de recherche.

Lire aussi :   Optimiser le référencement de son blog sous wordpress

Vous devez donc valider le codage de votre site afin de vous assurer qu’il respecte le plus possible les normes W3C : http://validator.w3.org/

Vous pouvez également tester votre site Web sous un navigateur en mode texte(Lynx, par exemple).

Vous obtiendrez une image assez fidèle de l’interprétation de votre site par un moteur de recherche type Google.

 

2. Sémantique & mise en valeur des contenus :

La sémantique du code est un ensemble de pratiques permettant de rendre le code plus « lisible », et ainsi, de pouvoir hiérarchiser le contenu mis en forme (Titre principal, sous-titre, texte du contenu, emphase d’un morceau de contenu…).

L’idéal étant de séparer la forme et le fond (utilisation des schémas de conception en <DIV>, appel aux CSS…), et d’utiliser au mieux les balises HTML appropriées (<H1>… <H6>, <P>, <STRONG>, <EM>, …) afin de mettre le contenu en perspective du focus qu’on souhaite lui apporter.

Les moteurs de recherche donneront logiquement un poids plus important aux mots insérés dans une balise <H1> que dans une balise <P>.

L’ordre d’importance est globalement le suivant :

  • Le nom de domaine
  • L’URL de la page (d’où l’importance des URLs « propres »)
  • Le titre de la page
  • Les balises <H1>… <H6>
  • Le texte des liens
  • Les mots mis en évidence à l’aide des balises<strong> ou <em>

Tous ces éléments doivent reprendre les mots-clés qui caractérisent l’activité de votre site.

Enfin, les mots en haut de page ont un poids plus important que ceux positionnés en bas de page.

 

3. Contenus alternatifs, de qualité et en quantité :

Le contenu alternatif désigne un contenu intégré à un élément non-textuel (image par exemple) et sert à décrire cet élément lorsque ce dernier ne peut être interprété correctement.

Typiquement, cela concerne essentiellement 3 types de contenu :

  • Les images
  • Les animations flash
  • Les javascript

Originellement destiné aux systèmes de navigation alternatifs (navigateurs texte, plages braille), cette technique permet de donner une information aux robots concernant les éléments de contenu auxquels ils ne peuvent accéder.

Lire aussi :   Samsung Galaxy S9 : la fiche technique / les caractéristiques

 

4. Balises Meta :

Depuis longtemps décriées, et suspectées de permettre tous les abus, les balises META (Keywords et Description) ont perdu beaucoup de leur importance et ne permettent plus un bon référencement aussi bien qu’avant mais gardent leurs importances.

La doit être unique pour chacune de vos pages Web. La meta description n’est, certes, pas prise en compte par Google mais est très utile à vos Internautes puisqu’elle apparait dans les pages de résultats de Google.

Quant aux Keywords (mots clés), ils permettront au robots de mieux catégoriser vos articles en fonction des demandes des internautes.

 

5. Url propre, unique et signifiante :

Il est très important qu’une URL corresponde à une page unique et que cette URL soit stable dans le temps.

Il est tout aussi important que cette URL soit « propre » et signifiante, c’est-à-dire intelligible par l’utilisateur et caractérisant le plus possible le contenu de la page.

Nous préfèrerons ainsi une URL du type monsite.com/chiffres-cles.html que celle du type monsite.com/index?=15585446

 

6. Gestion des liens brisés :

Au risque de perdre en notoriété (PageRank), il faut éviter dans la mesure du possible les pages « not found ou 404 ». La bonne pratique consiste à remplacer les pages qui n’existent plus par une redirection vers le plan du site ou la page d’accueil.

Si les URLs ont été modifiées mais que les pages sont restées les mêmes, la bonne pratique est d’utiliser le code « HTTP 301 : moved permanently » pour avertir du changement définitif d’adresse de la page.

 

7. Intitulés des liens :

Les mots qui composent le lien qui pointe vers une page ont plus d’importance que les mots qui composent le contenu classique d’une page. Pour cette raison, il est recommandé d’éviter les liens du type « en savoir plus », « cliquez ici » qui ne sont pas explicites.

 

8. Stratégie d’échange de liens :

Pas de stratégie de référencement sans bonne stratégie d’échange de liens qui consiste à obtenir de différents sites, des liens qui ramènent vers votre site et vice-versa. ! Le plus difficile à ce niveau étant d’obtenir l’adhésion et la mobilisation de son écosystème.

Lire aussi :   Comment pirater un WPA / WPA2 WiFi avec Kali Linux

 

9. Soumission aux moteurs & robots.txt :

Une fois que tous les éléments sont en place et que le site est en production, il ne reste plus qu’à lancer une opération de soumission (manuelle ou automatique)sur les moteurs et annuaires, pour les informer, le plus précisément possible, de l’existence du site.

Il convient également de donner les bonnes instructions aux moteurs de recherche à l’aide d’un petit fichier txt nommé « robots.txt« .

 

10. Plan du site & SiteMaps Google :

Le plan du site offre un double avantage :

  • Guider vos visiteurs
  • Mieux positionner vos pages importantes

Enfin, un Google SiteMaps devra être soumis à Google !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : https://www.google.com/webmasters/tools/docs/fr/about.html

 

 

Pour conclure, n’oubliez pas que les places sont rares. Tout le monde a aujourd’hui compris l’intérêt du référencement et toutes les sociétés cherchent donc le meilleur positionnement.

Les premières places sont donc majoritairement réservées aux gros sites ou aux sites les plus pertinents.

Vous l’aurez compris, le contenu joue donc un rôle primordial.

Ce dernier doit être centré sur vos domaines de compétences, intéressant, abondant et régulièrement renouvelé.

La mise en place d’un blog peut alors aider à atteindre ces objectifs.

 

 

En cas de besoin vous pouvez me contacter au +225 57629503 ou à admin@monastuce.net pour la conception, la sécurité, le référencement et l’hébergement de votre site web.

Laisser un commentaire